BIBLIOGRAPHIE


Retrouvez tous les mois dans cette rubrique un extrait tiré d'un ouvrage spirituel :

Le thème du mois de Décembre
est tiré de l'ouvrage 

"Rayonnement de la vie spirituelle"

de Madame De Watteville Krell



 

 

A chacun sa part de lumière.


« Chacun accourt dans le salon bien chauffé et
chacun y porte son tribut de bonne humeur et de
gaieté.
Les petits enfants ouvrent leurs grands yeux
interrogateurs et demandent ce qui donne à la
maison cet air de fête, ils aspirent des parfums
inaccoutumés, et à leurs nombreuses questions on
répond toujours : c’est Jésus qui naît cette nuit ! Ils
voudraient bien veiller et attendre les événements,
mais leurs paupières se closent à l’heure habituelle,
dans les bras de l’heureux sommeil de leur âge, ils
trouvent toutes les merveilles, toutes les splendeurs
rêvées par leur jeune imagination.
Arrêtons-nous plus loin, voici des enfants encore.
Ceux-là, pauvres petits déshérités, ne voient dans
leur intérieur rien qui indique l’approche d’une fête.
Le froid est le même que les jours précédents,
l’isolement tout pareil à celui de la veille, la mère
courbée sur son travail soupire comme d’habitude et
plus encore que d’habitude !
Cependant, pauvre enfant, quelque chose le tient éveillé.
C’est le son joyeux de la cloche, c’est le carillon de la fête
qu’on célèbre à l’église. N’ira-t-il pas voir les cierges
allumés, admirer les fleurs de l’autel, entendre avec
ravissement la grande voix des orgues et les
chants ?
Non, non, pauvre enfant, il fait froid et ton
désir fait monter une larme de regret aux yeux de ta
mère !
Non, mais pour toi aussi viendra le bon
sommeil, il emportera ta petite âme vers ces fleurs,
vers ces lumières, vers ces chants qui t’appellent !
Pauvre enfant, sois heureux, toi aussi tu vas rêver du
petit Jésus.
Cherchons encore autour de nous, voici d’autres
familles où cette soirée a été longuement attendue et
tendrement préparée ; ici l’enfant heureux
contemple des merveilles !
Jésus, le bon ange du ciel a passé sur la maison et il a
laissé sur ses pas les traces du bonheur ! »


Madame De Watteville Krell